Conférence-débat | AU RISQUE DU STRESS POST-TRAUMATIQUE : ACCOMPAGNER ET ÉCOUTER. | 6 février 2024

Conférence-débat organisée à l’IRTS par la Fédération SOS Amitié dans le cadre de la Journée Nationale pour la Prévention du Suicide (JNPS).
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
l'article
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Conférence-débat organisée à l’IRTS par la Fédération SOS Amitié dans le cadre de la Journée Nationale pour la Prévention du Suicide (JNPS).

Le Professeur de psychiatrie T.H. Éric Bui, Directeur du Centre de Psychotraumatologie de Normandie, CHU de Caen/ Université de Caen-Normandie, présentera ses travaux relatifs au stress post-traumatique en les articulant avec les missions de l’association SOS-Amitié, co-organisatrice de l’événement.

Après avoir enseigné pendant dix ans à la faculté de médecine de l’université d’Harvard, Éric Bui a rejoint l’UFR Santé de l’université de Caen en 2020. Ses recherches se concentrent sur l’amélioration de la prise en charge du stress post-traumatique. Il est par ailleurs rédacteur associé de la revue European Journal of Psychotraumatology, rédacteur-en-chef de l’International Journal of Mental Health et président de la Société internationale d’étude du stress post-traumatique. Avec des collègues américains, il a conduit récemment une importante étude auprès de 276 patients atteints de troubles anxieux. Celle-ci  montre qu’un programme de méditation en pleine conscience est tout autant efficace que l’administration d’un antidépresseur, les effets secondaires en moins…

La conférence sera suivie de plusieurs prises de parole de membres et partenaires de SOS-Amitié et d’échanges avec le public.

SOS Amitié est un service d’aide gratuit par l’écoute, par téléphone, chat et messagerie. Ses écoutants bénévoles accueillent la parole de toute personne qui traverse une période difficile et qui ressent le besoin d’être entendue dans sa souffrance. L’aide est inconditionnelle, sans jugement ni conseil. Dans une époque où le mal-être est multiforme, le soutien apporté par l’association prévient les comportements à risque en offrant à chaque appelant(e) la possibilité de mettre des mots sur ses maux.

Accès libre sur inscription.