Doctolib et médecine alternative, un problème pour les professionnels

Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
l'article
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Grégoire Moutel de L’Espace de réflexion éthique de Normandie a été interviewé par le journal “La Croix” concernant cette montée des pratiques de soin “non reconnues” sur le site Doctolib.

L’image de Doctolib est donc celle d’une ressource sanitaire, et c’est cette image qui est mise à mal. » «Rien que le nom “Doctolib” sous-entend qu’il s’agit de docteurs », avance Grégoire Moutel, professeur de médecine et directeur de l’espace de réflexion éthique de Normandie.

Plus largement, certains voient là une fausse polémique car de telles pratiques « complémentaires » existent depuis des années dans les hôpitaux. « Oui, mais elles y sont assurées en accompagnement d’un vrai suivi médical », répond Grégoire Moutel. « Je ne suis pas contre ces pratiques, mais elles mériteraient au contraire d’être discutées avec un médecin avant, pour être le plus utiles possibles. »

Extrait – La Croix – Le débat autour de la médecine alternative atteint Doctolib par Audrey Dufour,  le 22/08/2022

Cliquez ici pour lire l’article complet (La Croix)

X