Organes prélevés sur le corps des victimes après les attentats de Nice: que dit la loi?

Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer
l'article
Partager sur linkedin
Partager sur facebook
Partager sur twitter

Le professeur Grégoire Moutel a enfilé sa casquette de “médecin légiste” pour répondre à quelques questions pour le magazine “Marianne”.

Cliquez ici pour lire cet extrait.

X