Sédation profonde et continue maintenue jusqu’au décès en réanimation : mise au point de la Commission d’Éthique de la SRLF

La mise en œuvre de la sédation profonde et continue maintenue jusqu’au décès en réanimation peut s’avérer complexe car il faut tenir compte de la singularité de chaque patient et de son entourage. Cet aspect de la prise en charge devrait être évoqué autant que possible avec le patient et ses proches bien avant que la question de la fin de vie ne se pose. Formation des soignants, information des patients et des proches et adaptation de l’environnement en fin de vie représentent les pistes d’amélioration de la prise en charge de la fin de vie en réanimation.
Logo société de réanimation de langue française
Partager sur email
Email
Partager sur print
Imprimer

Article du 25 mai 2021 publié dans la revue Médecine Intensive Réanimation

l'article sur
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
X